LES POISSONS 19 FEVRIER - 20 MARS

 

Poissons

Le type poisson vit par l'intermédiaire de sa sensorialité et de ses sentiments, c'est un être fait de sensibilité. Il nous semble difficile à saisir, à connaître et à comprendre. Il est à la fois là et, déjà ailleurs. Il se sent sans défense vis-à-vis des autres, il préfère s'esquiver. Cet être s'assimile au monde qui l'entoure en absorbant toutes sortes d'impressions. Il a du mal à trouver une directive, à choisir sa véritable voie. Le type poisson a la faculté de percevoir les deux côtés de toutes choses ; c'est un médiateur né, un être ambivalent. La conscience du Poisson se dissout dans l'univers qui l'entoure. L'être a une grande ampleur du champ de conscience, il peut se laisser envahir par le milieu ambiant et manquer de direction : on le trouve irrationnel. L'être sent de multiples énergies l'envahir, il sabandonne à elles sans limite. Le type poisson évolue dans l'informe, l'indéterminé, en dehors des normes. Le Poisson vit dans un monde hypothétique et lui est difficile de se décider parmi les multiples possibilités qui s'offrent à lui. Il se montre souvent indécis ou imprécis ; absorbé par son univers, il est indifférent aux conséquences pratiques. C'est un être qui laisse agir son inconscient, cherchant l'extase qui l'unirait au monde. Ses motivations ne sont pas précises car il aspire à l'infini, voire au spirituel. Il n'y a pas de frontières entre lui et les autres. Ce n'est pas un individualiste. Il est "tous" à la fois sans être vraiment jamais lui même. Attiré par le collectif, il peut être d'un grand dévouement aux autres. Sa réceptivité extrême le rend vulnérable. Il est chez lui partout et nulle part car ses émotions sont de toutes sortes. Ses émotions le baignent dans un flux perpétuel qui rend le Poisson maléable et tolérant.

Le coeur :

L'amour oblatif, le Poisson ressent tellement de sentiments, les impressions de l'autre, qu'il risque d'en oublier sa propre personne et que, sans s'en rendre compte, il agit comme s'il était à la place de l'être aimé. Quand il aime, il est l'autre plus que lui-même. Très impressionnable, un rien le touche et se répercute sur tout son être, comme un galet jeté sur l'eau calme, provoquant de grandes ondes vibratoires. Il lui est cependant difficile d'exprimer ce qu'il ressent. Se sachant fragile, il s'éloigne parfois des émotions trop fortes pour tomber dans d'autres filets : on ne comprend pas toujours son attitude. Mais pour lui, l'homme n'a pas de limite, n'a pas de profil particulier : il peut s'attacher à des êtres très divers et très différents de lui-même, comme Chopin pour Georges Sand, et étonner par son égal dévouement.

Source : l'histoire, les symboles, les signes

 appel voyance privéeTarf

Publié par Nathalie voyante

Date de dernière mise à jour : 23/03/2017

Ajouter un commentaire

Code incorrect ! Essayez à nouveau